Retour  Retour
mai 2010

On a retrouvé les acteurs de la relance

On a retrouvé les acteurs de la relance Le mois dernier, desespérés de certains banquiers, nous écrivions « on a perdu les acteurs de la relance ». Mais ce serait mal connaître la ferveur de notre enthousiasme que de croire que nous allions nous laisser faire. Ce 29 avril, les acteurs de la relance étaient chez Be Seen. Simples, généreux, croyants, les acteurs de la relance ne sont pas des gens compliqués et ne prônent rien de savant. Ils connaissent juste leur talent, et n’ont pas honte de le mettre en avant. Vous avez de la chance, observant ces phénomènes au quotidien chez Be Seen, nous avons su en dresser la carte d’identité.

Ils étaient près de 300 à l’inauguration du nouvel étage de l’agence. Souriants, entreprenants, l’air gentiment innocent, ils sont bel et bien là, ceux qui font grandir notre pays pendant que d’autres s’acharnent à le laisser tomber. Passage en revue des traits de caractère de ces précieux spécimen.

L’acteur de la relance est croyant. Parfois en Dieu, parfois en la nature, il croit. Il croit en l’avenir, il croit dans ceux qu’il croise, il croit que tout est possible et que tout est accessible. Il aime penser que tout peut encore se passer, et que ça ne va pas tarder.

L’acteur de la relance est pratiquant. Il ne se contente pas de croire béatement que le meilleur va arriver. Il teste, se trompe, recommence et réussit, jusqu’à plus soif.

L’acteur de la relance est amoureux. Il arrive à mettre de l’amour dans tout ce qu’il fait, et vous déstabilise avec son regard bourré des meilleurs sentiments.

Non, l’acteur de la relance ne regrette rien. Dans ses mauvais jours, il lui arrive d’être nostalgique. Mais il trouve un nouvel enrichissement dans chacun des moments.

L’acteur de la relance n’est pas économe.
Son obsession : créer de la valeur. Avec discernement, c’est évident, mais en n’épargnant ni son temps ni ses mouvements.

L’acteur de la relance est un enfant
, un Peter Pan, qui s’amuse chaque jour à modeler son monde, son univers, sans se poser la question de savoir si « on faisait comme ça avant ». Un enfant qui fait passer le plaisir de créer avant de se poser des questions de grands, sachant très bien que pour cela, il aura tout le temps.

Que vous parliez à un membre de l’équipe, à un partenaire ou à un client de Be Seen, vous allez toujours avoir le sentiment de parler à un enfant. Plein de confiance, plein de projets, plein de fierté, et surtout plein d’humanité. Un enfant, un vrai.

Vianney BOURGOIS

Laissez-nous
vos commentaires


Tous les champs sont obligatoires